AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
UNE PARTIE DES CODES APPARTIENT A CAMILLE (WILD DRAGON) ET LE HEADER A ERIKOIEN
FORUM FOUTOIR

Partagez | 
 

 ZELDA HAMILTON (alicia vikander)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 21

MessageSujet: ZELDA HAMILTON (alicia vikander)   Mer 28 Déc - 17:02

Elle entra dans la voiture, prit place sur le siège passager et claqua la portière. Elle ne prit même pas la peine de regarder qui se trouvait sur le siège conducteur. C’était habituel pour elle. Un rendez vous banale et sans surprise. Elle passa un coup de main sur son pantalon : une tache de sang en entubant un patient, ça ne partirait pas.
- Alors Zelda, quoi de nouveau ?
Elle ne dit rien, trop occupée à se ronger les ongles. Zelda. Voilà, elle était Zelda maintenant. Six années qu’elle trainait ce nom. Six années qu’elle était quelqu’un de nouveau. Pour autant, elle n’était pas si différente. Elle restait toujours calme, droite.
- Vous avez une lettre de mon père ? demanda-t-elle, impatiente.
Elle se retourna cette fois-ci et puis voir que son marshall lui tendait une enveloppe. Elle se précipita pour l’ouvrir. Comme à chacun de leur rendez vous sur le parking de l’hopital, Zelda recevait une lettre et posait cette question :
- Des nouvelles pour…
- Non, il serait partie de New York aux dernières nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 21

MessageSujet: Re: ZELDA HAMILTON (alicia vikander)   Sam 7 Oct - 13:31

Zelda Hamilton
these violent delights have violent ends

                       

NOM(S) Hamilton, mais il s'agit de son nom d'emprunt suite à son insertion dans le programme de protection de témoin. Son vrai nom est Abernathy, mais on l'a forcé à l'oublier. PRÉNOM(S)  Zelda, on lui a laissé le choix du prénom et elle l'a choisit par rapport au jeu vidéo The Legend of Zelda auquel elle jouait avec son père, petite. Son vrai prénom est Pepper, Hope, que sa mère avait choisi avant de perdre la vie, quelques minutes après l'accouchement, en essayant de lui donner une notion d'espoir. Elle voit son deuxième vrai prénom avec un peu d'ironie maintenant. ÂGE vingt-quatre ans, mais pas toutes ses dents (on lui a retiré les dents de sagesse). DATE ET LIEU DE NAISSANCE 8 septembre mille neuf cent quatre vingt douze à Williamsburg, Brooklyn, NY, USA. (sa nouvelle identité la force à dire qu'elle est née à cette date, à Houston, TX, USA). NATIONALITÉ elle est américaine, mais à des origines canadienne de part sa mère, qui l'était. STATUT CIVIL célibataire. ORIENTATION SEXUELLE hétérosexuelle, elle ne s'est jamais laissé tenté par l'autre bord, mais pour autant elle est sûre de ses préférences. MÉTIER après avoir fait son under-graduate à USF et son graduate à UCSF, Zelda est maintenant infirmière (depuis juin 2016) au service réanimation de UCSF Medical Center. À côté de ça, elle est bénévole dans un groupe de soutien à l'hôpital.  CLASSE SOCIALE elle est issue de la classe sociale moyenne, et continue de l'être. Elle s'estime d'ailleurs bien contente d'avoir un appartement payé par le FBI, sinon elle ne s'en sortirait pas. CARACTÈRE respectueuse ✻ têtue ✻ stressée ✻ sensible ✻ gourmande ✻ attentionnée ✻ aimable ✻ douce ✻ souriante ✻ blessée ✻ en manque de confiance en elle ✻ parano par moments ✻ méthodique ✻ maniaque ✻ ponctuelle ✻ fleur bleue ✻ naive ✻ autonome ✻ féministe. GROUPE Golden Gate Bridge.

LET THE FATE DO THE REST

on lui a demandé d'oublier qui était Pepper Abernathy afin de devenir clairement Zelda Hamilton : Zelda ne pratique donc plus de danse classique, ou ne se rend plus dans des conventions sur les jeux vidéos ✻ elle est devenue Zelda Hamilton le jour de ses dix huit ans ✻ elle n'a pas revu son père depuis ce jour, et ne peut que correspondre avec lui par lettres, lues par le FBI avant qu'elles n'atteignent son destinataire ✻ elle est plus introvertie depuis son changement d'identité. ✻ Pepper jouait de la guitare acoustique dans un groupe, Zelda ne sait officiellement pas jouer d'un instrument. ✻ D'elle même, elle doit dire qu'elle s'appelle Zelda Hamilton, qu'elle est née le 8/9/1992 à Houston, Texas, et qu'elle a quitté sa ville après une dispute violente avec ses parents sur son avenir professionnel.

✻✻✻

elle mange généralement pour deux, sans pour autant être enceinte ✻ elle a toujours faim ✻ elle a un carlin, qu'elle a affectueusement appelé Albert ✻ elle rêve de prendre du poids, sans succès ✻ elle complexe de sa petite poitrine ✻ sa patisserie préférée est le donut au sucre ✻ elle cuisine, mais ne cuisine que du gras ✻ elle est une fane de série absolue : elle possède un abonnement Netflix, Hulu, HBO Go et autres. Elle serait capable de passer une semaine entière sous la couette à regarder des séries ✻ elle a la phobie des insectes ✻ quand elle n'arrive pas à faire un choix, elle fait un sondage auprès de ses amis : ça va du repas qu'elle prendra ce soir au modèle de la voiture qu'elle doit choisir ✻ elle est toujours en avance ✻ elle culpabilise pour un rien ✻ elle a le tic de déchirer les serviettes en papier ✻ elle marche avec la délicatesse d'un éléphant ✻ elle est adepte de la cigarette en cas d'extrême stress ✻ elle ne peut pas dormir sans son lapin en peluche, Jo (qui ne ressemble plus à un lapin avec le temps) ✻ elle pleure très facilement ✻ chaque détail qui lui rappelle son ancienne vie lui écorche le coeur ✻ c'est une fane de jeux vidéos ✻ elle sautille quand elle est heureuse ✻ elle a le coup de blues facile : un simple détail peut faire qu'elle va passer ses journées sous la couette, sans bouger, ni même manger ✻ elle agit parfois comme une enfant, quand elle se sent en confiance avec la personne (ex: elle est capable de faire des arheu arheu parce qu'elle trouve ça drôle) ✻ quand elle raconte une histoire, elle passe toujours par 4 000 chemins avant d'arriver à la chute ✻ elle fait craquer ses doigts dès qu'elle le sent stressée (souvent) ✻ elle se réveille souvent en plein milieu de la nuit (mais elle ne dit pas la vraie raison, qui est qu'elle est réveillée par ses propres ronflements) ✻ elle s'est fait tatouée un poivrier sous le sein gauche, et quelqu'un lui demande pourquoi, elle dit que c'est parce qu'elle aime les épices ✻ elle est allergique aux amandes ✻ elle ne peut plus boire de whisky après une soirée trop arrosée... au whisky ✻ il lui arrive d'être parano sur les bords, quand elle entend des bruits dans son appartement ✻ c'est une matheuse, une vraie, capable de faire des calculs mentaux impossibles ✻ par contre, c'est une brêle en langue, elle est incapable de parler autre chose que l'anglais et imite de façon quasi minable les accents.


PSEUDO lions' tears.  king  PRÉNOM morgane/mogo/mo/smogogo  cheers . ÂGE 20 et pas toutes mes dents  Crying or Very sad PAYS France. (ok je sors)  INVENTE/SCENARIO inventationné  :write: .  OÙ AS TU CONNU LE FORUM? bitch please    CRÉDITS BALACLAVA & tumblr. DOUBLE COMPTE ? hehe, no. .




respectueuse
stressée
sensible
têtue

                                                   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 21

MessageSujet: Re: ZELDA HAMILTON (alicia vikander)   Sam 7 Oct - 13:31

It doesn't look like anything to me

LET THE FATE DO THE REST



(september 1992)
Nancy sera fort la main de Thomas. Malgré le masque à oxygène posé sur son visage, on décelait le faible sourire faible sourire qu’elle adressait à son mari. Elle luttait tant bien que mal pour garder les yeux ouverts. L’accouchement l’avait épuisée, trop épuisée. Thomas tenta de retenir ses larmes, sans succès. Il posa son front sur celui de son épouse, pour avoir un dernier contact avec elle.
- Elle est belle, on a fait quelque chose de bien.
Thomas laissa alors couler le flot de larmes qu’il contenait. Elle allait mourir, la femme de sa vie allait mourir alors qu’elle venait de donner la vie. En exhaussant son souhait le plus cher, celui de fonder une famille, elle laissait son mari, seule. Des âmes soeurs maudites, vouées à être séparées à jamais.
- Comment je vais faire sans toi Nanc’?
Une larme coule alors le long de la joue de la belle brune. Il était l’amour de sa vie. Elle n’en aurait pas eu d’autre, que Thomas. Et elle emporterait cette amour avec elle après avoir donné la vie à la plus belle petite chose du monde.
- Tu vas l’aimer.
Elle laisse alors ses dernières forces s’emporter lorsqu’elle serre la main de Thomas.
- Tu vas l’aimer, de toutes tes forces. Parce qu’elle est l’héritage que je te laisse. Ne sois pas triste Thomas…
Elle passe, puisant dans ses dernières forces, sa main sur sa joue. Elle sent la tristesse dans son regard, mêlée à une sorte de rage. Il en voulait à cette enfant, qui lui retirait sa femme. Sa femme, son premier amour. Il avait tout fait avec elle. Nancy était son tout et on lui arrachait en cette matinée de septembre. Nancy prend une grande inspiration, peut-être sa dernière, se dit-il alors.
- On l’appellera Pepper.
- Tout ce que tu veux.
- Pepper Hope, c’est comme ça que je voulais l’appeler, depuis que je sais qu’on va avoir une fille.

Thomas commence à sangloter, mais continue à acquiescer.
- Tout ce que tu veux chérie… tout ce que tu veux.
- Tu sais que je t’aime ?
- Je sais

Et elle ferma les yeux, une dernière fois.

(february 1997)
- Papa, elle est où maman ?
Cette question glaça le sang de Thomas Abernathy. Non, même : elle l’avait glacé tout court. Pepper, haute comme trois pommes, tirait alors sur la manche de son père, comme si cette action provoquerait plus vite la réponse de celle-ci. Thomas Abernathy ne pourrait tout simplement pas donné de réponse à sa fille, ou tout du moins, il ne pourrait pas lui dire que son mère était sous leurs pieds, sous la terre. Comme pouvait-elle expliquer à une enfant de cinq ans que sa mère était morte en lui donnant la vie ? Comment lui dire qu’elle ne la verrait jamais ? Qu'elle n'aurait jamais sa vraie maman ? Thomas retint alors les larmes qui commençaient à couler le long de son visage, comme à chaque fois qu’il pensait trop fort à Nancy. Il s’abaissa afin de se mettre à la hauteur de la fillette, de cette fillette qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à sa mère, à la femme de sa vie, à son tout, qui l'avait maintenant laissée depuis cinq ans. Tout cela rendait la chose presque plus difficile, comme si ça ne l'était pas déjà. Thomas regarda sa fille droit dans les yeux.
- Ma chérie… souffla-t-il.
Il prit une pause. Le genre de pause qu'on a le droit de permettre à chaque fois qu’on visite la tombe d’un mort, le genre de pause qu'on a le droit de faire pour se rendre compte qu’il ou elle est parti.
- Maman est… Parti au ciel, Maman veille maintenant sur nous.
C’était tout ce qu’il réussit à dire à sa petite fille de cinq ans. Cela avait beau ne pas être la première visite à la tombe de Nancy, c’était pour autant la première fois qu’elle posait la question. La seule chose qu’il pouvait tenter de lui faire comprendre, c’était que même si Maman n’avait beau plus être là, avec eux, Papa serait toujours là, et qu’elle était la chose la plus importante qu’il ait au monde.

(may 2010)
Pepper passa le pas de la porte en pleurs. Les larmes ruisselaient le long des traits fins de son visage, marquant tristement ses yeux. Elle se précipita dans les bras de son père, surpris par l’attitude de l’adolescente. Elle se blottit contre son père en sanglot. Il passa délicatement sa main dans ses cheveux, qui lui rappelaient tant ceux de Nancy.
- Qu’est-ce qu’il se passe Pepper ?
Les images revinrent alors par flash devant ses yeux. Le sang, son cri, son désarroi, l’horreur. Elle fondît alors encore plus en sanglot, à la production de ces images par son esprit.
- C’est Caleb il…
- Il t’a quitté ?

Thomas n'avait jamais apprécié Caleb. Il ne savait d'ailleurs pas trop comment sa Pepper avait pu tomber dans ses bras. Macho, manipulateur, un sale gosse. Au regard de son père, Pepper se rendit alors compte que son père ne pourrait pas comprendre de lui même ce qu’il s’était passé. Il était normal d’imaginer que sa fille adolescente se trouverait plutôt dans les tumultes d’un début de vie amoureuse plutôt que dans une histoire sordide de meurtre.
- C’était un garçon bizarre et pas vraiment fréquentable, il ne te méritait pas Pepper.
Elle hurla de douleurs en se repassant les images et en se rendant compte que son père avait effectivement raison. Caleb n’était pas fréquentable, comme le reste de sa famille.
- Il a tué quelqu’un Papa.
Le temps se figea alors pour Thomas Abernathy. Il prit quelques instants pour remercier le seigneur d’avoir acquis avec le temps une relation assez fusionnelle avec sa fille pour que celle ci lui en parle, puis fût rattraper par le train de la conscience, se demandant comment il pourrait gérer ça, lui, le père célibataire. Jamais il n’avait imaginé qu’un jour sa fille viendrait vers lui avec ce problème aussi lourd et aussi inhabituel. Il resta muet et regarda sa fille dans les yeux.
Pepper commença à s’agiter.
- On était au restaurant de ses parents, et il avait bu, et il y avait plus personne dans le restaurant. Ils avaient fermé, ses parents étaient partis et…
Elle se remit à sangloter, revoyant par séquence la scène.
- Et puis Luke est rentré. Ils ont commencé à s’insulter, à se menacer et Caleb a prit le couteau et…
Pepper Abernathy revoit alors le couteau s’enfoncer dans le ventre de Luke. Une fois, deux fois, trois fois. Elle avait arrêté de compter, trop choquée par cet acte pour que son cerveau continue de faire le lien entre la réalité et le reste.
- Il a tué Luke papa. Pour une histoire de gang. Papa. Il m’a menacé après… Il a… Il a dit que…
Il n’avait pas besoin d’entendre la suite pour comprendre. Comprendre qu’elle était en danger et que même si Caleb était son petit ami, il n’aurait aucun scrupule à faire en sorte qu’elle ne parle pas.
- Il a dit que si je disais quelque chose j’aurais le droit au même sort. Papa… J’ai… Papa j’ai peur.
Elle garda les yeux ouverts, et fondit en larme. Ses jambes cédèrent face au stress et son père la rattrapa in-extremis.
- J’appelle la police.

(september 2010)
Pepper essuya d’un revers de main la larme qui s’échappait. Elle se jeta dans les bras de son père, une dernière fois, avant leurs retrouvailles, une fois qu’ils auraient coffrer Caleb. Thomas Abernathy profita une dernière fois de cette étreinte avec sa fille. Il ne faisait ça que pour la protéger. C’était son rôle de père après tout, et si Nancy avait été là, elle aurait fait la même chose. Il s’était appliqué pour qu’elle devienne la personne qu’elle était aujourd’hui. Et il en était fière.
- C’est comme si tu partais à l’université chérie, d’ailleurs, tu y vas.
Il tenta de prendre un ton rassurant, en riant un peu. Il avait imaginé un million de fois le départ pour l’université de Pepper, il y avait eu différents scénarios, mais pour autant, aucun d’entre eux ne stipulait qu’elle devrait changer d’identité pour sauver sa vie.
- Tu vas me manquer Papa.
Les larmes coulèrent un peu plus le long de son doux visage. Elle n’avait pas envisagé partir à San Francisco quand elle s’imaginait partir à l’université. Au plus loin, elle serait partie en Floride. Au mieux, elle serait restée à New York, à Fordham ou une université publique. Elle ne voulait pas partir loin de son père, sa seule famille.
- Mais USF ça va être génial tu verras. Tu vas vite te faire des amis, tu verras.
Il tente tant bien que mal de rassurer sa famille, et lui même par la même occasion. Sa fille, sa seule et unique fille. Celle qui lui avait apporté plus de joie qu’il ne pouvait le croire. Le portrait craché de sa mère. Sa mère qui lui avait choisis ses prénoms, qu’elle devait aujourd’hui renier.
L’agent du FBI rentra dans la pièce, interrompant les échanges du père et de sa fille.
- Vous êtes prêts.
Ils se contentèrent d’acquiescer et se rendirent dans le salon, où les attendaient une dizaine d’autres agents et marshalls. L’un deux attendait Pepper et son père avec une pochette cartonnée, contenant sûrement tous les documents nécessaires à sa nouvelle vie. A l’évocation de cette pensée, Pepper en eût un pincement au coeur. Pepper Abernathy allait disparaitre.
L’agent ouvrit la pochette et tendit un passeport.
- Comme convenu, vous êtes maintenant Zelda Hamilton.
Elle prit le passeport en main, comme acceptant sa besogne, la dure conséquence des choix qu’elle avait fait avant, se résignant à recommencer sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ZELDA HAMILTON (alicia vikander)   

Revenir en haut Aller en bas
 

ZELDA HAMILTON (alicia vikander)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (f) ALICIA VIKANDER aka Emma Whitehall
» "Zelda:Good Bye Hyrule 2" de CoolZhomicide
» Votre avis sur Zelda : The Wand of Gamelon
» ZELDA The hero of time "le film".
» Dossier The Legend of Zelda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe I'm Too Busy Being Yours To Fall for Somebody New. :: Votre 1ère catégorie :: Fiches-