AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
UNE PARTIE DES CODES APPARTIENT A CAMILLE (WILD DRAGON) ET LE HEADER A ERIKOIEN
FORUM FOUTOIR

Partagez | 
 

 charles "chuck" lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: charles "chuck" lewis   Dim 28 Déc - 18:41


Charles "Chuck" Lewis

London calling to the faraway towns
NOM(S) : Lewis ; patronyme qu'il a hérité de son père. Bien la seule chose qu'il lui ai laissé. PRÉNOM(S) : Charles, mais il préfère se faire appeler Chuck. Il ne sait pas vraiment pourquoi sa mère lui a choisi un prénom aussi différent de sa classe social. Il n'a pas de second prénom comme chaque personne de sa famille. ÂGE : vingt-sept ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : premier février mille neuf cent quatre vingt huit, Bristol, UK. NATIONALITÉ : anglaise, sa mère était américaine et son père anglais. Il n'a pas voulu bénéficier de la double nationalité. STATUT CIVIL : divorcé et célibataire. MÉTIER  : il est gérant du Ministry of Sound et hésite à monter sa propre boîte de nuit TRAITS DE CARACTÈRE : charismatique - entreprenant - débrouillard - sans gêne - radin - charmeur - égoïste - impulsif - exigeant - constamment sur les nerfs - rancunier - fragilisé par son passé - cynique - tout est sujet à l'humour pour lui. GROUPE : black cabs.



My style, my life, my name

il est issu d'une famille de quatre enfants dont il est l'ainé + son père est un alcoolique notoire et a abandonné sa famille après la naissance du quatrième enfant Lewis, soit quand Chuck avait 7 ans + Sa mère a eu des tendances dépressives après le départ de son père et il s'est retrouvé chef de famille sans le vouloir au fil du temps + sa famille n'a jamais eu d'argent et a toujours été dans le besoin + il ne parle jamais de sa famille ou même de son passé à qui que ce soit + la seule personne qui ait jamais été au courant de tout ça est son ex-femme qu'il a connu quand il habitait Bristol + il s'est enfuit de Bristol avec son premier amour qui deviendra sa femme et n'y a jamais remis les pieds : il avait 18 ans à l'époque + il a de grandes difficultés à s'attacher à cause de son enfance + c'est un fumeur inventéré + il a divorcé 3 ans après son mariage, soit quand il avait 21 ans + il a enchainé les jobs pourris, passant de serveur, à barman, même gigolo pendant une très très courte période : toujours dans le monde de la nuit + c'est un métrosexuel + il ne boit jamais jusqu'à être soul : la seule chose qu'il s'autorise est un verre de whisky de temps en temps + son but est de construire un empire à son nom + il s'est fait tatouer le nom de famille de son ex-femme sur l'épaule gauche + il ne sait pas nager et a une peur phobique de l'eau + c'est un fan de musique alternative +
 
PSEUDO : lions' tears PRÉNOM : morgane. ÂGE : 9 ans de moins que chuck. PERSONNAGE : inventé keskiaaaaa.  AVATAR : jack falahee :hophophop: . CRÉDITS : rivendell pour l'avatar. COMMENT ES-TU TOMBÉ(E) SUR LC ? : :ginny: . CE COMPTE EST-IL UN DOUBLE-COMPTE?: 1, 2, 3 promenons nous dans les bois :siffle: (rory gabriella hepburn + maisy cara alexandra williams-norton).


 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: Re: charles "chuck" lewis   Lun 29 Déc - 20:01

il est issu d'une famille de quatre enfants, dont il est l'ainé, son père était un alcoolique de première qui s'est barré quelques jours après la naissance du dernier gamin, quand chuck avait 7 ans. Famille pauvre, vivant de toutes les aides possibles. Mère dépressive à cause du départ de son mari. Chuck s'est retrouvé à la place de son père très jeune.
Sale gamin, pas doué à l'école. Il ne supporte plus la vie qu'il mène à Bristol. Son objectif à lui c'est de monter son empire à partir de rien.
Assez secret il ne raconte rien à personne, sauf à sa meilleure amie qui deviendra sa fiancée et avec qui il s'enfuiera de Bristol quand ils avaient 18 ans pour commencer une nouvelle vie à Londres.
Ils se marient, leur mariage durent trois ans : elle l'a trompée, il ne le supporte pas. Depuis ça + son enfance, il est incapable de s'accrocher sérieusement pendant une longue période
il a grimpé les échelons, bosse dans le monde de la nuit, hésite a ouvrir sa propre boite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: Re: charles "chuck" lewis   Sam 12 Déc - 11:07



- Maman ? La petite fille de sept ans se glisse dans la chambre parentale. Maman il est où papa ? Georgie a réussi à lui trouver une bouteille et--
- Charlotte, Papa est parti La mère de famille se met alors à fondre en larmes, attrapant par le bras son ainée pour la prendre dans ses bras.
Chuck se sent alors presque étouffée par l'étreinte de sa mère . Incapable de répondre à ce que venait de dire sa mère. Incapable d'avoir une réaction appropriée. Son père venait de partir. Elle ne savait pas trop si ça allait être positif. D'un côté, il n'y aurait plus de hurlements et de coups de poings dans le mur de leur trois pièces. Il n'y aurait plus cette odeur de cigarette nauséabonde qui régnait tous les soirs dans le salon. Sa mère n'aurait peut-être plus de bleus...
Mais qu'allait-il advenir d'elle, ses deux frères et sa petite soeur à peine âgé d'un mois.
- On va s'en sortir ma chérie. On est les plus forts. rabachait alors sa mère, une sorte d'ultime mensonge qu'elle réutiliserait tout le temps.


Blottis sur le lit de Chuck, les deux tourtereaux essayent tant bien que mal de profiter de leurs instants ensembles. C'est trop compliqué. C'est presque impossible. Sa mère hurle comme tous les soirs, ses frères se chamaillent et sa petite soeur pleure, elle aussi. La famille Lewis a de quoi faire peur à Luke, le meilleur ami de Chuck. Cette famille a de quoi faire peur tout court.
- Toujours rien de ton père ? demande-t-il alors, déjà certain de la réponse.
Chuck lève alors les yeux au ciel, comme si la réponse de cette question était évidente.
- Non, pas de nouvelles depuis 10 ans et tant mieux. souffle-t-elle. Servir de souffre-douleur à un alcoolique, j'ai envie de dire non merci.
Les souvenirs de Chuck sont flous quant à son enfance. Intelligente, renseignée, elle a attribué la plupart des souvenirs traumatisants disparus au travail de son inconscient. Qui aimerait se souvenir d'un père alcoolique incapable de tenir debout à partir de 18h, d'un départ sans raison après la naissance de la dernière. Qui aimerait se souvenir qu'à partir de 7 ans seulement, on a prit la place de sa propre mère au sein de sa famille ?
Bristol représentait pour elle une catastrophe. La seule chose qui pouvait sauver tout ça, c'était Luke. Luke. Merde qu'est-ce qu'elle ferait sans lui.
- Tu crois qu'il vit encore ?
Chuck n'hésite pas un instant avant de répondre.
- Concrètement, j'espère pas. C'est moche je sais. Mais imagine que ce type revient et nous colle à la figure un "regardez je ne bois plus je suis sain et en bonne santé" alors qu'à cause de son départ la famille est tombée en ruine déjà plus qu'elle ne l'était avant. Ce connard serait encore capable de venir nous demander un rein parce qu'il a flingué le sien...
Luke soupire.
- On devrait partir de toute cette merde Chuck. Partir de Bristol. Toi t'éloigner de ta famille, t'en as assez fait pour eux et ils ne t'apportent rien de bon. Moi, partir de chez ma mère et éviter sa passion pour les gigolos. Viens Chuck. On part tous les deux.


- Alors on va divorcé Chuck ? C'est comme ça que ça va se passer après trois ans ? lâche alors Luke en se prenant la tête en main.
Chuck se lève alors de table, tournant autour de la table, nerveuse, tremblante, incapable de mettre les choses en place dans sa tête. Merde. Qu'est-ce qu'elle avait fait au bon dieu pour se retrouver là. Elle s'en était sortie. Elle avait réussit à quitter Bristol, à être heureuse. Et il avait réussi à tout briser. A la briser.
- Tu te fous de moi ? Tu m'as trompée dans notre propre lit Luke. Ne viens pas me rabâcher tous nos souvenirs et notre histoire parfaite, s'il te plaît. Chuck s'adosse au mur.
- Charlotte...
- Ne m'appelle pas comme ça s'il te plaît.
Elle prend alors une grande inspiration, histoire de prendre son courage à deux mains. De lui dire ce qu'elle a sur le coeur. Mais après tout. Elle se trahit. Bafouée. Seule.
- Après tout ce qu'on a vécu Chuck... soupire-t-il.
- JUSTEMENT. J'ai laissé ma famille râtée pour essayer de ne pas l'être. On s'est battu pour se faire une place dans Londres. On voulait construire un empire et voilà ce que tu en fais de notre empire. Du lien qui nous unit ? Du soit disant amour qui a fait qu'on s'est précipité dans une église parce que tu voulais que je porte ton nom ? LUKE. EST-CE QUE TU VOIS CE QUE TU VIENS DE FAIRE ? se met-elle à hurler.
Elle essaye alors de reprendre son souffle. Halletante, elle ne peut malheureusement pas se retenir de mettre son poing dans le mur.
- Mais c'était rien, ça ne veut rien dire cette histoire Chuck.
- La confiance qu'on avait construite. Tu la détruites Luke.
Chuck Lewis-Matterson, future Chuck Lewis a nouveau, prend alors son manteau. Elle retire son alliance et la jette au sol. Elle ouvre la porte et jette un regard noir à son mari, avant de claquer la porte. Elle descend les marches d'un pas décidé avant de se rendre vers le bureau de tabac du coin pour y acheter des cigarettes.
En y entrant, elle pose son regard sur les tickets de loterie. Pourquoi pas... Elle va commencer une nouvelle vie après tout.


L'argent, une chose qu'elle n'avait jamais connu. Le destin, après un père alcoolique, une mère dépressive et un mari infidèle avait fini par lui donner quelque chose de bien. Un ticket de loterie gagnant. Alors elle s'était reprise en main. Elle avait passé des tests, obtenus son diplôme assez vite et avait réussi mine de rien, à intégrer Harvard. D'ailleurs elle ne savait pas trop comment son dossier avait pu être accepté. Charlotte Lewis : fille d'ouvrier alcoolique et d'une mère au foyer dépressive qui avait malgré tout su montré son intelligence et sa dextérité. Charlotte Lewis, issue d'un milieu presque défavorisé arrivait ici avec un compte en banque presque trop fourni.
Elle n'avait plus que sa seule et unique valise à la main quand elle arriva sur le campus, prête à recommencer une nouvelle vie. Elle se prenait en main et se donnait les choses qui n'était malheureusement jamais arrivé jusqu'à elle, pas comme les trois quarts des gens qui venaient ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: charles "chuck" lewis   

Revenir en haut Aller en bas
 

charles "chuck" lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chuck Norris
» Unhappy King Charles - GMT
» [Programme TV] A bord du Charles de Gaulle
» Google et Chuck Norris
» BON ANNIVERSAIRE CHARLES ( Alias CBZ-26 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe I'm Too Busy Being Yours To Fall for Somebody New. :: Votre 1ère catégorie :: Fiches-