AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
UNE PARTIE DES CODES APPARTIENT A CAMILLE (WILD DRAGON) ET LE HEADER A ERIKOIEN
FORUM FOUTOIR

Partagez | 
 

 aurora jane louisa grey-hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: aurora jane louisa grey-hill   Sam 14 Juin - 14:11

FEAT. PHOEBE JANE ELIZABETH TONKIN
Aurora Jane Louisa Waters

24 ans → Née à Houston, Texas le 22/06/1991 → Journaliste au New York Times, section culture + ex étudiante à l'université de Columbia
fraichement célibataire → bisexuelle → membre des Beauty Queens/All Stars/Populars.



And who am i ?

★Quelles sont tes caractéristiques?
→ son père est un américain (de la classe moyenne ayant su se faire sa place dans les affaires) et sa mère une anglaise de pure souche (issue de la haute bourgeoisie anglaise) + malgré l'origine (et l'accent de son père) c'est l'accent anglais d’Aurora qui s'entend le plus lorsqu'elle parle + Elle a toujours été première de sa classe et a fréquenté les plus grandes écoles privées + elle était pré-destinée à reprendre l'entreprise de son père mais elle a préféré se jeter corps et âme dans ce qu’elle a toujours aimé : l’écriture + elle tente depuis toujours d’écrire un livre +  sa famille est considérée comme l'une des plus puissantes et des plus riches du Texas + Elle a fréquenté l'Université de Columbia + Elle n'a jamais rien fait pour décevoir sa famille... Jusqu'à maintenant + Grande sportive : elle a l'habitude de courir chaque semaine ainsi que de faire de la natation (et parfois des sports de combats) + si elle ne fait pas de sports de la semaine, il s’avère qu’elle se sentira mal dans la peau + son sport, c’est la natation + elle prétend être allergique au vinaigre, alors qu'en fait, elle déteste juste ça + très bonne cuisinière : il a apprit tout cela de son grand-père maternel. + Depuis toujours, sa mère a essayé de le faire tomber amoureux du fils d'une de ses amies : un genre de mariage arrangé caché. + Aurora est myope et porte des lentilles toute la journée, elle met rarement ses lunettes + grosse mangeuse de viande, on la surnomme « la cannibale » lorsqu'elle est à table + Son orientation sexuelle est une question qu’il ne faut pas aborder avec elle + quand elle était petite, elle voulait être footballeuse professionnelle + Elle joue de la guitare comme une déesse + chante comme une déesse (aussi) + a un égo sur dimensionné + La seule petite chose qu’on pourrait reprocher à cette parfaite petite fille de bonne famille (si on exclue le fait qu’elle ait rompu ses fiançailles) c’est sa mauvaise habitude (non c’est plus qu’une habitude) de toucher fréquemment à tout ce qui s’avère être des joints et des cigarettes + sans son père, elle serait sûrement déjà mariée et enceinte qui plus est. + Grande lectrice et responsable de la rubrique culturelle du New York Times, elle a honte de dire que sa saga préférée et la saga "Harry Potter". + Elle est fan de la bande originale du film "Pulp Fiction"  + elle est capable de chanter le générique de « Game of Thrones » + elle a quelques tatouages, qui n’ont pas de significations : elle a fait ça, parce qu’elle le trouvait esthétique + elle est enfant unique et la toujours très bien vécue, malgré tout, elle a une très grande famille et de nombreux cousins, ce qui pouvait combler son manque de frères et sœurs quand elle était petite + elle porte toujours le même pendentif et la même montre +  elle a du mal à marcher avec des talons +  Elle considère sa taille comme un handicap (173cm)  + elle se passe sans cesse la main dans les cheveux +  elle a toujours le sourire et est connue pour rigoler pour rien + ses blagues ne font rire qu’elle.

★Quel est le caractère de ton personnage?
bavarde - capricieuse - créative - crédule - curieuse - désordonnée - franche - gourmande - immature - impulsive - lunatique - narcissique - puérile - rebelle - vulgaire - indépendante - égoïste.
Veuillez décrire ici le caractère de votre personnage. 15 Lignes minimum. Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Well... It's my story...


« Waters rentra dans le cabinet du docteur sans réel entrain. Elle n’avait aucune envie d’être ici, et sincèrement, si elle avait pu elle aurait évité cet entretien gênant. Mais si elle était là, c’était bien évidemment sur la décision d’un juge. D’une certaine façon, elle préférait encore se retrouver une heure ici plutôt que de se retrouver à faire des travaux d’intérêt général. Ah ça oui, elle en était sûre. La psychologue referma la porte derrière elle. Aurora se laissa alors tomber sur le fauteuil qu’elle lui avait proposé quelques secondes auparavant.
- Waters… Si je ne me trompe pas j’étais la mentor d’une de vos cousines à Austin, n’est-ce pas ?
Aurora poussa un soupir à peine perceptible. C’était évident que sa psychologue connaissait son nom et qui plus est le reste de sa famille. Parce que, de un : les Waters là étaient connus dans tout le Texas, et de deux : si cette femme connaissait une des cousines de la belle ce n’était pas par hasard. Mrs. Waters avait fait en sorte que ça soit quelqu’un de confiance qui s’occupe de soigné les excès –même si on n’en comptait qu’un à ce jour- de sa fille chérie.
- Tout à fait, soupira Aurora.
Comme si elle ne savait pas. La psychologue en question était au courant des requêtes de Mrs. Waters : « vous comprenez, il ne faut pas que cela devienne trop public, imaginez l’image qu’on aurait si ça se savait, déjà que nous avons eu des ennuis avec ce procès… blablablabla ». Aurora s’imaginait parfaitement ce que sa mère avait pu dire à la femme qu’elle avait en face d’elle aujourd’hui.
- Qu’est-ce qu’elle devient maintenant ? demanda-t-elle à Aurora pour la mettre en confiance, oubliant presque l’objet principal de sa visite.
- Psychologue ou quelque chose comme ça.
Un froid boum. N’importe qui pouvait voir qu’Aurora voulait expédier ça au plus vite.
Elle voulait retourner à New York, continuer sa petite vie et oublier ces évènements qui, à son avis, lui avaient sauvé la vie. Elle scruta alors la psychologue et Aurora fut d’ailleurs étonné de ne pas voir un calepin sur ses genoux : peut-être était-ce un cliché quant aux psychologues.
- Bref, nous ne sommes pas ici pour discuter de votre famille Miss Waters, dit alors la psychologue.
- Bah si… Un peu, lâcha Aurora dans un murmure.
- Nous sommes, ou du moins vous êtes, ici sur la demande d’un juge suite à la plainte déposé par Miss Wellington. Plainte déposée après coups et blessures, mais vous êtes bien évidemment au courant de cela.
- Ce type là a toujours abusé de toute façon, rajoute Aurora, comme pour se défendre de ses actes.
- Il a finit à l’hôpital tout de même, Miss. Waters. Le problème qui se pose ici est de savoir si vous êtes sujet à des excès de violence inexpliqués comme celui-ci plus souvent qu’il ne parait, d’autant plus que c’est assez impressionnant pour une femme de voir ce genre de comportement, envers un femme.
- Il n’est pas inexpliqué, cet excès de violence, comme vous dîtes si bien, répond Aurora sur un ton presque provocateur.
Non, il n’ya rien d’inexpliqué ou même de compliqué. Aurora le sait très bien. N’importe quelle femme sensée et presque condamné à une vie qu’elle n’avait pas choisi aurait sûrement fait la même chose. Elle avait juste été à bout. Elle ne supportait plus de se savoir presque condamner à se retrouver mariée à quelqu’un qu’elle n’aimait pas, ou du moins pas autant que sa mère l’aurait souhaité. Elle avait pété les plombs
- Expliquez-moi alors.
Le ton qu’elle avait employé ne plaisant pas du tout à Waters. Elle était hautaine. Comment pouvait-elle se sentir supérieur comme ça ? Parce qu’elle analysait des gens toute la journée ? En même temps, elle pouvait se la péter : elle était considérée comme docteur, avec ses huit foutues années à étudier la psychologie…
- Ma mère a épousé la bonne personne, le bon parti quand elle était jeune, c’est tout. Waters, à la base, ce n’est rien. Mon père l’a transformé en quelque chose d’important en créant sa boîte d’import/export et en se mariant à une bourgeoise anglaise. Ma mère a fait un bon mariage. Elle voulait juste que sa fille fasse la même chose qu’elle. Que j’ai une bonne situation, qu’on préserve le rang social de notre famille, vous voyez ? Un peu comme les histoires de sang-pur dans Harry Potter. Si elle avait pu elle m’aurait casé avec le prince William, cette vieille folle. Juste pour pouvoir dire « Hé regardez, je fais presque parti de la famille royale » J’ai été élevé, conditionnée par ma mère pour qu’on puisse nous aussi intégrer cette bourgeoi-
- Ca n’explique rien, ce que vous me racontez là…
- Vous a-t-on déjà dit que c’était mal poli de couper la parole à quelqu’un ?
Aurora sourit. Elle a ce sourire moqueur et cet air fière d’elle. Bim dans ta face, saleté de psychologue.
- Peu importe. De toute façon, j’ai le droit de vous raconter ce que je veux, rajoute-t-elle en souriant. Bref, mon père s’est rendu compte assez vite que ma mère était une vieille folle et a déposé les papiers du divorce il y a deux/trois ans. Il a prit un aller simple pour New York –même si aujourd’hui il vit aux quatre coins du monde- après ça et il a bien eu raison. Ma mère quant à elle m’a clairement arrangé rendez-vous sur rendez-vous avec le fils d’une de ses amies. Je l’aimais bien le Joshua Wellington au fond.
- Wellington ?
- Ca y est, ça a fait tilt ? Vous lisez les rapports que le juge vous fournis oui ou non ?
Waters sourit à nouveau. Qu’est-ce qu’elle peut être fière de se sentir –même quelques instants- supérieure à sa psychologue hautaine. La psychologue lance un regard amer à Aurora, presque méchant. Elle aurait du être atteint, sauf que ça la touche presque de savoir qu’elle a elle-même touché une corde sensible.
- J’aimais bien Joshua. Mais pas de là à ce que ma mère arrange mes fiançailles, force Joshua à m’offrir un solitaire ainsi qu’à planifier un mariage dont je n’avais pas envie. J’aimais bien Joshua. Mais pour moi, elle restait un petit-ami banale, rien de plus, rien de moins. Joshua, je ne l’aimais pas comme on aime son premier amour, comme on aime la « bonne personne ». Et quand mon admirable future belle-sœur de l’époque m’a trouvé avec un autre dans un restaurant chic, ça a mal tourné.
Aurora revoyait encore la scène dans sa tête, elle se la rejouait sans cesse. Et même si elle avait écopé de plusieurs séances chez un psychologue ainsi que d’un procès, elle ne regrettait en rien ce geste qui l’avait sauvé d’un mariage arrangé. Joshua était pas mal, sincèrement. Mais elle ne l’avait pas aimé comme elle avait déjà aimé. Oui, parce que bien que ça puisse paraitre étonnant, Aurora Jane Louisa Waters avait déjà aimé, et bien que l’homme qu’elle avait en face de lui au restaurant ce jour là n’ait été qu’une distraction pour oublier Joshua et la condition qu’on la forçait à adopter, elle avait déjà aimer.
Elle se rejouait la scène dans la tête. Elle revoyait clairement le moment où le type en face d’elle prenait sa main –dont il avait d’ailleurs oublié le prénom- dans ce restaurant hype situé en plein New York –en y pensant, ça fut un sacré hasard de croiser sa belle-sœur là-bas en sachant qu’elles venaient tous les deux de Houston. Aurora se souvient du moment où elle voit sa belle-sœur se lever, au fond de la salle. Elle entend encore sa voix qui lui hurle qu’elle n’est qu’une salope arrogante, aguicheuse, profitant de la gentillesse de son frère,  qui la faisait bêtement croire qu’elle était la femme de sa vie et qu’elle l’engageait en réalité dans un mariage en carton. D’une certaine façon, elle était heureux d’avoir croisé la Wellington ce jour là, sinon elle devrait déjà porter une alliance.
- Et c’est là que ça a mal tourné. Miss Wellington, c’est elle. C’est elle l’idiote qui a vraiment cru que j’épousais son frère parce je l’aimais. Et après elle m’a traité de tous les noms. Je pense qu’aucune personne, qu’on a forcé à faire quelque chose, et qu’on insulte, et qui détestait sa situation, n’aurait résisté à l’envie de coller une droite à celui qui lui hurle dessus. A vrai dire, j’étais trop gentille avec ma mère et je me suis laissée faire : finalement elle m’a pourri la vie et c’est une vieille folle. Voilà.
- Hum hum…
Elle lève les yeux au ciel. Elle n’a de toute façon plus rien a dire. C’est tout, c’est comme ça. Elle a tout dit. Elle a juste péter les plombs. Alors, sans rien dire. Elle se lève. Elle a d’autre chose à faire. Elle doit profiter du semblant de liberté qu’elle vient de s’offrir. »



my little secret

★Ton prénom ou ton pseudo & ton age → Morgane, lions' tears. 18 yo soon. :colgate:
★Comment es-tu arrivé(e) ici ? → j'ai pris le bus, et je me suis trompée d'arrêt en descendant et hoooo, un NYCL.
★Ce personnage est-il un double compte ? → might be but not.
★Présence sur le forum → 4/7
★Personnage inventé ou scénario ? → inventé mes poulets.
★Crédit images → avatar@pumpkinseed

Mon exemple de RolePlay:
 


Dernière édition par Khaleesi le Dim 22 Juin - 15:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: Re: aurora jane louisa grey-hill   Jeu 19 Juin - 12:55

http://img15.hostingpics.net/pics/245122PhoebeIc16.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: Re: aurora jane louisa grey-hill   Mer 25 Juin - 14:02


sweet nothing

rusty halo

shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: Re: aurora jane louisa grey-hill   Jeu 26 Juin - 1:27


yumiita

birdy

nazack


hysteriatic

wild heart
 
herjiliwii

free spirit


Dernière édition par Khaleesi le Jeu 26 Juin - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Admin
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : là où on fait des quiches lorraines
Age : 20

MessageSujet: Re: aurora jane louisa grey-hill   Jeu 26 Juin - 22:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doiwannaknow.frbb.net

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: aurora jane louisa grey-hill   

Revenir en haut Aller en bas
 

aurora jane louisa grey-hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Silent Hill 3
» [RP]Lily-Jane « Le Retour » (saison 2, épisode 3)
» Dementium: The Ward - ou le Silent Hill de la DS!
» Silent Hill - The Arcade
» Silent Hill - The Arcade + Guitar Hero Arcade = 9995 €

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maybe I'm Too Busy Being Yours To Fall for Somebody New. :: Votre 1ère catégorie :: Fiches-